Ministère de l'Eau
et de l'assainissement

Téléphone +221 33 869 61 30

Projet d’Amélioration des Services Eau potable et Assainissement en Milieu rural

Eau Rurale

La mise en œuvre de ce programme a contribué à améliorer les connaissances et les moyens de gestion des ressources en eau, à créer un environnement favorable à l’application de la GIRE par des réformes légales, organisationnelles et politiques et à améliorer la communication, l’information, l’éducation et la sensibilisation sur l’eau.  C’est ainsi que plusieurs activités ont été déroulées :

    • Le diagnostic du réseau piézométrique, pour un montant de 3 899 852 FCFA : la DGPRE a recruté un assistant technique pour faire le bilan diagnostic des installations piézométriques dans le cadre du suivi national des ressources en eau souterraine. Ce travail a permis de faire l’état des lieux du parc de piézomètres et de définir un programme de travaux d’entretien ou de réparation. Le rapport final est disponible.
    • Le monitoring des ouvrages hydrauliques d’eau de surface dans la zone d’intervention du PASEPAR a permis d’améliorer la connaissance sur les ressources en eau de surface. Cette étude a abouti à la définition d’un protocole de monitoring des eaux mobilisées par les aménagements hydrauliques de surface. Le montant du marché est de 15 750 000 FCFA. Le rapport final est disponible.
    • Le développement et la maintenance de la base de données  relative aux sites de prélèvement d’eau, des autorisations de forages et du calcul des redevances. L’intervention de l’assistant technique a permis de mettre en place une application informatique du type base de données dédiée aux prélèvements d’eau, d’assurer la cohérence de cette base de données avec le système informatique existant, d’assurer la maintenance des bases de données de la DGPRE. Le montant du marché est de 8 604 750 FCFA. L’outil développé et le rapport final sont disponibles.
    • La correction et la mise à jour des données hydrogéologiques des ouvrages existants dans les régions de Kaolack, Diourbel, Fatick et Kaffrine et le bilan des autorisations de forages des trois dernières années. La DGPRE a recruté un assistant technique pour un montant de 2 646 000 FCFA. Son travail a permis, avec l’appui des agents de la DGPRE, de corriger les incohérences notées dans la base de données des ouvrages hydrauliques. Le rapport final est disponible. La DGPRE envisage de continuer le travail pour les autres localités du Pays.
    • La recherche-action sur l’ « Application de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau aux inondations de Kaffrine » (AGIREK), a pour objectif la mise en place d’une GIRE territoriale portant sur la connaissance et la prévention des inondations urbaines. Le rapport est en cours de finalisation. 
  • La recherche-action sur la GIRE territoriale dans les Niayes. Ce travail a été déroulé en régie sous la supervision de la DGPRE pour une durée de deux ans. Il a abouti à l’identification d’un mode de gouvernance locale de l’eau, durable et répondant au traitement des enjeux territoriaux ainsi que des modalités permettant un financement autonome des structures locales en charge de la gestion intégrée des ressources en eau et de leurs interventions. Le contrat est arrivé à terme en octobre 2019.
  • L’élaboration d’un atlas sur les ressources en eau du Sénégal, pour un montant de 18 000 000 FCFA ; la DGPRE a supervisé le travail de l’Assistant technique chargé de réaliser l’Atlas national sur les ressources en eau du Sénégal. Le document final fait la synthèse du potentiel hydraulique, des politiques et cadres mis en place par l’État du Sénégal, des études et travaux réalisés dans le sous-secteur de la gestion des ressources en eau. Le document final est disponible. 

 

  • Durée: Non précisée
  • Objectif Généralcontribué à améliorer les connaissances et les moyens de gestion des ressources en eau, à créer un environnement favorable à l’application de la GIRE par des réformes légales, organisationnelles et politiques et à améliorer la communication, l’information, l’éducation et la sensibilisation sur l’eau
  • Date de démarrage: Non précisée
  • Date de fin: Non précisée
  • Maître d’Ouvrage: Ministère de l’Eau et de l’Assainissement
  • Financement: 40 295 852
  • Composantes & Activités: 
    • Le diagnostic du réseau piézométrique, pour un montant de 3 899 852 FCFA
    • Le monitoring des ouvrages hydrauliques d’eau de surface dans la zone d’intervention du PASEPAR pour un montant de 15 750 000 FCFA
    • Le développement et la maintenance de la base de données pour un montant de 8 604 750 FCFA
    • La correction et la mise à jour des données hydrogéologiques des ouvrages existants dans les régions de Kaolack, Diourbel, Fatick et Kaffrine pour un montant de 2 646 000 FCFA
    • La recherche-action sur l’ « Application de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau aux inondations de Kaffrine » (AGIREK)
    • La recherche-action sur la GIRE territoriale dans les Niayes
    • L’élaboration d’un atlas sur les ressources en eau du Sénégal, pour un montant de 18 000 000 FCFA