Ministère de l'Eau
et de l'assainissement

Téléphone +221 33 869 61 30

Programme d'Assainissement et gestion des eaux pluviales


La politique de l’Etat pour la promotion de services adéquats d’assainissement en milieux urbain et rural est mis en œuvre par le Programme d’Assainissement et de Gestion des Eaux pluviales (PAGEP), conformément à la Lettre de Politique sectorielle de Développement du Ministère sur la période 2016-2025. A ce titre, il consolide et opérationnalise toutes les interventions de l’Etat pour garantir une gestion efficace des eaux usées mais également des eaux pluviales en relation avec les orientations qui seront incluses dans la stratégie nationale d’assainissement ; laquelle devra fédérer les axes de la stratégie nationale d’assainissement des gros centres ruraux et de la nouvelle stratégie d’assainissement en milieu rural (SNAR).

L’objectif stratégique du programme est d’Améliorer, d’ici 2025, l’accès durable et sécurisé à l’assainissement à travers la mise en place des investissements et des services nécessaires pour assurer une gestion adéquate des eaux usées, des excrétas et des eaux pluviales” . Cet objectif est en droite ligne avec les orientations de la feuille de route des Objectifs de Développement durable (ODD). Ce programme est structuré en trois actions que sont :  Coordination du PAGEP centrée autour des axes principaux pour renforcer la gouvernance et le suivi du sous-secteur de l’assainissement, l’Assainissement des centres urbains, péri-urbains et ruraux et  la Gestion des eaux pluviales.

Objectifs opérationnels du programme

Le programme est articulé autour des objectifs spécifiques suivants :

  • promouvoir l’accès universel à l’assainissement à travers le développement des systèmes d’assainissement en milieux rural et urbain ;
  • améliorer le traitement, la dépollution et la réutilisation des eaux usées ;
  • améliorer la gestion durable des eaux pluviales.

Stratégie opérationnelle du programme

Pour atteindre les objectifs spécifiques du programme, il faudra :

  • accélérer la réalisation d’ouvrages d’assainissement individuel subventionnés pour renforcer l’accès aux services sécurisés d’assainissement, en particulier pour les ménages les plus démunis ;
  • accélérer la mise en œuvre de l’approche Sanitation marketing pour accompagner les ménages à se doter d’ouvrages d’assainissement ;
  • renforcer les grandes campagnes de communication pour le changement de comportement en particulier, en vue de renforcer la demande en ouvrages d’assainissement et de mettre en œuvre les actions visant l’éradication de la défécation à l’air libre.
  • renforcer les extensions de réseau d’assainissement ainsi que les branchements sociaux des ménages au réseau d’égout ;
  • réduire la vétusté du réseau de collecte et de transport par la remise à niveau des canalisations en particulier dans la partie urbaine de Dakar ;
  • accroître les capacités de drainage et de pompage des eaux pluviales à travers l’extension du réseau des canalisations de transport et le renforcement des stations de pompage.
  • Améliorer le système de suivi de la mise en œuvre des actions du programme.

Cartographie administrative du programme


La mise en œuvre du PAGEP mobilise la Direction de l’Assainissement en tant que structure centrale à laquelle sont rattachés 14 services régionaux d’assainissement (SRA) et deux (02) services départementaux (Bakel et Linguère).
Ce programme implique également la Direction de la Prévention et de la Gestion des Inondations (DPGI) et l’Office national de l’Assainissement du Sénégal (ONAS), structure autonome qui s’appuie sur des services déconcentrés.
En plus de ces entités internes au MEA, il y’a aussi l’ADM qui intervient an tant que Maitre d’ouvrage délégué du projet de drainage des eaux pluviales de la zone de Keur Massar au marigot de Mbao.

Cartographie Assainissement