Facebook Twitter Vimeo
Ministère de l’Eau
et de l’Assainissement

Accueil / Le ministère / Le ministère

Le ministère

Le ministère de l’eau et de l’assainissement a été créé par le décret n° 2019-769 du 08 avril 2019 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, la Primature et les Ministères.
Auparavant, le décret n°2012-429 du 04 avril 2012 relatif à la composition du Gouvernement, suite aux élections de mars 2012 avait consacré le regroupement du secteur de l’hydraulique et de l’assainissement, précédemment éclaté entre plusieurs départements ministériels, avec la création du ministère de l’hydraulique et de l’assainissement.

Le regroupement de ces deux domaines d’activités complémentaires assure une meilleure efficacité de la politique gouvernementale visant l’atteinte des cibles des Objectifs de Développement durable relatifs à l’eau et à l’assainissement.

Attributions

Le décret n° 2019-967 du 29 Mai 2019 fixe les attributions du Ministre de l’Eau et de l’Assainissement qui, sous l’autorité du Président de la République qui détermine la politique de la Nation, prépare et met en œuvre cette politique dans les domaines de l’hydraulique et de l’assainissement.

A ce titre :

  • Il est responsable de l’approvisionnement en eau potable des populations en milieu rural, urbain et périurbain. Il est chargé de la réalisation, de l’exploitation et de l’entretien des ouvrages hydrauliques.
  • Il est chargé de la définition et de l’application des politiques tarifaires en matière d’adduction d’eau potable.
  • Il assure la tutelle de la Société nationale des Eaux du Sénégal (SONES), de la Société d’affermage chargée de la gestion et de l’exploitation de l’hydraulique urbaine et de l’Office national des Forages ruraux (OFOR).
  • Il assure la valorisation du potentiel hydrographique national et veille à la disponibilité en eau pour la satisfaction des besoins de l’agriculture, sur l’étendue du territoire national.
  • Il est chargé également de la réalisation et de la préservation du réseau hydrographique national.
  • Il assure la tutelle de l’Office des Lacs et Cours d’eau.
  • Il est responsable de la politique de l’assainissement et en synergie avec le Ministre chargé de la restructuration et de de la requalification des banlieues, participe à la réalisation de réseaux de drainage des eaux de pluie et de la réalisation des aménagements y afférents.
  • Il s’assure de la réalisation et de l’entretien des équipements permettant la collecte, l’évacuation et le traitement des eaux usées et pluviales. A cet effet, il assure la tutelle de l’Office national de l’Assainissement du Sénégal (ONAS). A ce titre, il veille à la collecte, au transport et au recyclage des déchets liquides domestiques et industriels.